tours petronas kuala lumpur

2 jours à Kuala Lumpur : que découvrir et visiter dans la capitale malaisienne

*Certains liens présents dans cet articles peuvent être des liens affiliés. Ces liens affiliés me permettent de gagner une commission et donc de continuer à faire vivre ce blog. Pour toi, ça ne change rien !

 

Capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur est une ville vibrante, moderne et animée. Après avoir passé deux semaines dans le Delta du Mékong au Vietnam, l’arrivée à Kuala Lumpur m’a fait un certain choc au système ! Cela reste cependant une ville très sympa à découvrir, qui allie à la fois histoire, tradition et modernité.
Dans cet article, je te propose de découvrir que visiter à Kuala Lumpur en deux jours !

Sommaire

Comment se rendre à Kuala Lumpur
Comment se déplacer à Kuala Lumpur
Que visiter à Kuala Lumpur, quartier par quartier
Mes conseils pour bien visiter Kuala Lumpur
Mes bonnes adresses à Kuala Lumpur

Comment se rendre à Kuala Lumpur ?

En avion

De nombreuses compagnies aériennes desservent Kuala Lumpur : il est donc très facile de s’y rendre. Personnellement, je m’y suis rendue depuis Hô-Chi-Minh Ville avec la compagnie Vietnam Airlines. Cet aller m’a coûté 66 €.
D’autres compagnies, comme Singapore Airlines, JetStar ou encore AirAsia, desservent Kuala Lumpur.

En train ou en bus

Si tu passes par Singapour ou par la Thaïlande, alors sache que tu peux aussi rejoindre Kuala Lumpur… en train ! En effet, une ligne permet de relier la Thaïlande à Singapour en passant par la capitale malaisienne : le ETS Train !
Il est aussi possible de prendre le bus. En effet, de nombreuses compagnies relient Singapour à Kuala Lumpur. Il est aussi possible de rejoindre Kuala Lumpur depuis de nombreuses autres destinations en Malaisie. Le pays dispose d’un système de bus très bien développé, ce qui rend les déplacements vraiment faciles.

Comment se déplacer à Kuala Lumpur ?

Kuala Lumpur est une ville relativement grande, et tout visiter à pied serait selon moi… impossible. En effet, avec la chaleur, tu auras vite fait de te fatiguer plus vite que la normale.
Heureusement, la capitale malaisienne dispose d’un système de transports en commun bien rôdé : de nombreuses lignes de métro et de bus ainsi que de trains te permettront de te déplacer facilement et à moindre coût. Personnellement, j’ai trouvé le prix des transports en commun très abordable, et j’ai donc pas mal utilisé les lignes MRT et LRT pour me déplacer dans la ville.

métro de kuala lumpur

Cependant, je dois avouer qu’avec un nombre de lignes assez différentes qui ne semblent pas appartenir au même système, j’ai eu du mal à comprendre comment me déplacer au début. Entre LRT, MRT, RapidKL, Kommuter… on a vite fait de s’y perdre et de ne pas savoir comment faire ! Pas de panique : pour la plupart des lignes, il est possible d’utiliser le même ticket de transport (enfin, le même jeton). Il suffit de se rendre aux bornes dans les stations, et d’indiquer la station jusqu’à laquelle on souhaite se rendre. Tu paieras donc ton trajet en fonction de la distance avec ta station de départ.

Que visiter à Kuala Lumpur, quartier par quartier

Bukit Bintang

Bukit Bintang est assurément l’un des quartiers les plus animés (et illuminés) de la ville. Dès la tombée de la nuit, le quartier déjà bien animé en journée se réveille. D’ailleurs, c’est là où mon auberge était située à mon arrivée.
Bukit Bintang vaut le détour, car c’est un quartier vivant où les choses bougent. Le soir, on y retrouve la fameuse Food Street, où il faut absolument aller manger. Les restaurant s’y succèdent, et il est impossible de ne pas trouver de quoi manger qui te conviendra.

Je te conseille également de t’aventurer dans la célèbre Graffiti Alley. Pas forcément remarquable au premier abord, cette allée coincée juste à côté de Food Street est remplie de graffiti colorés et de street art. J’ai pu remarquer qu’il s’agissait d’une vraie tendance à Kuala Lumpur, et qu’on en retrouvait fréquemment. Moi qui adore le street art, j’étais servie.

kuala lumpur street art bukit bintang

Kuala Lumpur City Centre

Les tours Petronas

Impossible de venir à Kuala Lumpur sans passer découvrir les tours Petronas ! Hautes de 452 mètres, il s’agit des plus hautes tours jumelles du monde. À seulement dix minutes de marche de mon hostel à Bukit Bintang, j’ai été vraiment impressionnée de leur hauteur, même en sachant à l’avance leur taille. En effet, il y a de quoi se tordre le cou !

Il est possible d’observer les tours Petronas depuis deux endroits différents. Le premier est le KLCC Park, qui est un immense parc se situant au pied des tours. On peut même y trouver quelques photo spots, pour pouvoir prendre en photo les tours (ou se prendre en photo).
Le deuxième est de l’autre côté, au niveau du 145, Jalan Ampang. C’est simple, l’endroit est indiqué sur Google Maps en tapant « KLCC Twin Tower best spot for photography ». Je ne sais pas si je serais spécialement d’accord avec cette mention, mais on dispose en effet d’une belle vue sur les tours Petronas !

tours petronas kuala lumpur
klcc park kuala lumpur

Si tu le souhaites, il est possible de se rendre au 86ème étage des tours, au Observation Deck. L’entrée coûte 80 RM (17,62 €). J’ai choisi de ne pas le faire : quitte à payer ce prix, je préférais payer pour avoir une vue sur Kuala Lumpur incluant les tours Petronas.

Menara KL Tower

Tu comprendras rapidement que Kuala Lumpur est pleine de buildings, tous plus imposants les uns que les autres. Une deuxième tour que je souhaitais voir de plus près est la Menara KL Tower. Selon moi, son style ressemble un peu à la CN Tower de Toronto ! Et justement, cette tour était sur ma route pour me rendre ensuite au KL Forest Eco Park.
C’est une tour aussi impressionnante également. Je te conseille aussi de la voir la nuit : toute illuminée, c’est magnifique !

KL Forest Eco Park

J’avais trouvé le KL Forest Eco Park en cherchant sur Google Maps. Plutôt bien noté, j’aimais beaucoup l’idée de découvrir une petite forêt en plein centre de Kuala Lumpur !
Sur le principe, c’est bien le cas. Le parc permet de se balader dans une forêt le long de nombreux sentiers. On y trouve également une canopée, ce qui est vraiment agréable. Cependant, je pense que le parc est un peu à l’abandon : depuis la pandémie, ou avant ? Je ne sais pas. Mais j’ai trouvé que certains sentiers étaient peu entretenus, certains étaient même complètement fermés. J’ai trouvé ça dommage pour le prix payé : 40 RM par personne (8,81 €). Cela reste une visite sympa à faire selon moi, mais on sent que le parc n’est pas suffisamment entretenu.

kl eco forest park kuala lumpur

Centre historique de Kuala Lumpur

Chinatown

Chinatown est un quartier qui se concentre autour de Petaling Street. Cette rue couverte est très connue pour ses nombreux étals, ses stands de vêtements et de souvenirs en tous genres. Sans avoir l’envie d’acheter quelque chose, tu peux t’y balader pour découvrir cette rue commerçante !
Si tu souhaites découvrir la street food de Kuala Lumpur, Chinatown est selon moi le deuxième endroit (avec Food Street) où te rendre. On y trouve des étals à tous les coins de rue, les restaurants sont nombreux et on ne manque pas de choix pour découvrir des spécialités culinaires !

petaling street chinatown kuala lumpur
stands chinatown kuala lumpur

Chinatown regorge aussi de street art… à condition de savoir les trouver. Complètement par hasard, j’ai découvert Kwai Chai Hong, une ruelle où se retrouvent graffitis, street art, et hommage au Chinatown d’autrefois. Cette ruelle un peu cachée a beaucoup de charme et mérite d’être découverte.

Enfin, c’est aussi à Chinatown que tu pourras découvrir Merdeka 118 : un gratte-ciel de 679 mètres de haut, qui finit en forme d’aiguille à coudre. Impressionnant !

tour merdeka 118 kuala lumpur

Central Market (Pasar Seni)

Le Central Market de Kuala Lumpur est un arrêt à ajouter à son itinéraire. Contrairement à d’autres marchés plus touristiques, on trouve au Central Market aussi bien des boutiques souvenirs que de l’artisanat, et autres stands en tous genres. On y trouve également un food court, où la nourriture est plutôt abordable.
Après une promenade dans le Central Market, tu peux rejoindre directement Chinatown en marchant, et en profiter pour passer devant le Sin Sze Si Ya Temple.

central market kuala lumpur
nourriture central market kuala lumpur

Dans les environs de Kuala Lumpur

À environ une demi-heure du centre de Kuala Lumpur, se trouvent les fameuses Batu Caves. Ces caves colorées constituent le plus grand sanctuaire hindou hors de l’Inde. Autant te dire que la visite vaut le détour : les temples sont colorées, et sa statue de Murugan (dieu de l’armée divine dans la religion hindoue) de 43 mètres de haut est impressionnante.
Pour entrer dans les caves, il faut gravir les 242 marches de toutes les couleurs : et accessoirement, éviter les singes qui rôdent sur le site, prêts à choper toute nourriture qui traînerait.

vue batu caves kuala lumpur malaisie
statue batu caves

Une fois les 242 marches gravies, on accède enfin aux grottes de Batu. À l’intérieur, on découvre un véritable puits de lumière au milieu des grottes et des temples ! L’endroit est assez dingue et mystique. Il est possible de visiter les divers temples dans les grottes, mais aussi en bas des marches. Néanmoins, l’entrée est payante. J’ai personnellement fait le choix de ne pas visiter ces temples, car la visite « gratuite » des Batu Caves me suffisait largement.
Selon moi, il s’agit d’une des visites incontournables de Kuala Lumpur, facilement accessible depuis le centre-ville et qui permet de découvrir la culture hindoue, assez présente en Malaisie.

batu caves portrait kuala lumpur
my travel project batu caves kuala lumpur malaisie

Pour se rendre aux Batu Caves, il faut emprunter la ligne Kommuter depuis la station Pasar Seni/Kuala Lumpur. Attention, il te faudra acheter une carte Kommuter pour emprunter cette ligne ! La carte ainsi que le trajet aller-retour te coûtera environ 13 RM (2,86 €).

singe batu caves kuala lumpur

Mes conseils pour bien visiter Kuala Lumpur

  • Ne pas hésiter à prendre les transports en commun ! Les lignes de métro sont fiables, toujours à l’heure et la ville est bien desservie. Il ne faut pas s’en priver !
  • Les marchés de nuit sont nombreux et la street food omniprésente. De Bukit Bintang à Chinatown, pense à goûter les différentes spécialités de street food.
  • Davantage que dans le reste du pays, il peut faire particulièrement chaud à Kuala Lumpur : le trafic et la densité de la ville ajoutent à la température. Je te conseille de ne pas te balader entre 12h et 16h, au risque de suffoquer.
  • L’aéroport de Kuala Lumpur est situé à plus d’une cinquantaine de kilomètres du centre-ville. Si la ligne KLIA Ekspress permet de se rendre directement dans le centre, le prix est de 55 RM (12,10 €). Il peut donc être judicieux de partager le prix d’un Grab à plusieurs, pour réduire ce coût !

Mes bonnes adresses à Kuala Lumpur

Pour dormir

Pour être tout à fait honnête, aucun hébergement à Kuala Lumpur n’a été un coup de cœur pour moi. Ils étaient corrects et propres, mais pas exceptionnels. Je te les conseille tout de même car je les ai testés et ils passent le test selon moi, mais ce ne sont pas des coups de coeur.

Sunshine Bedz Hostel, 63B, Jln Sultan Ismail, Bukit Bintang. Cet hostel a le mérite d’être bien placé à Bukit Bintang et m’a permis de rencontrer du monde. Les dortoirs sont propres, et le prix est correct !
Réserve dès maintenant en cliquant ici !

Birdnest Guesthouse, 210, Jalan Tun H S Lee, City Centre. Des chambres correctes à prix corrects, un gérant très disponible et un rooftop vraiment sympa. En plus, la guesthouse est idéalement placée à Chinatown.
Réserve dès maintenant en cliquant ici !

Pour un café

Bubblebee Cafe, 139 Jalan Petaling. Ce café situé dans Chiantown propose aussi bien des brunchs, que des pâtisseries ou des cafés en tous genres. Le budget est certes un peu plus élevé, mais le prix en vaut la peine !

Mingle Café, 55 Jalan Sultan. Un café très sympa dans un cadre calme, qui fait de très bons cafés. Rien de plus simple !

Pour manger

Day One Day One Noodles, 51, Jalan Radin Bagus. Ce restaurant propose bien sûr… des nouilles, mais aussi d’autres plats d’inspirations malaisiennes ou japonaises. J’ai adoré le concept, la nourriture était très bonne et le serveur particulièrement gentil.

Restaurant Sri Nirwana Maju, 43 Jalan Telawi 3. J’ai découvert ce restaurant par le gérant de mon hostel, qui nous y a emmené un soir. On y a découvert le Banana Leaf Rice, où l’on mange notre plat indien.. avec les mains ! Un peu excentré, mais une super découverte et de la très bonne nourriture.

Central Market, Jalan Hang Kasturi, City Centre. Si tu veux manger pour pas très cher, le Central Market est à découvrir. Avec de nombreux restaurants dans le food court, cela te donnera l’occasion de découvrir la nourriture malaisienne sans casser la tirelire.

Restaurant WAW, No 1, Jalan Alor, Bukit Bintang. Situé tout au bout de Food Street à Bukit Bintang, ce restaurant propose une multitude de plats d’inspirations chinoises, indiennes et malaisiennes. Gros coup de cœur pour le salted egg squid.

Kuala Lumpur est une ville vivante, animée et qui ne manque pas de choses à faire. Elle contraste beaucoup avec le reste de la Malaisie, mais n’en reste pas moins une belle étape pour quelques jours !

vue de kuala lumpur malaisie

Laisser un commentaire