bateau delta du mékong can thô

Visiter le Delta du Mékong : de Can Thô à Chaû Dôc

*Certains liens présents dans cet articles peuvent être des liens affiliés. Ces liens affiliés me permettent de gagner une commission et donc de continuer à faire vivre ce blog. Pour toi, ça ne change rien !

 

Le Delta du Mékong est l’une des régions du Vietnam que je n’avais pas encore eu l’occasion de visiter. En effet, au sud du Vietnam, je n’avais connu qu’Hô-Chi-Minh Ville !
Lors de mon voyage en Asie à l’été 2022, j’ai donc décidé de remédier à cela et de partir découvrir le Delta du Mékong. De Can Thô à Chaû Dôc, cette région est riche de découvertes, de paysages verts et le dépaysement est garanti.

Dans cet article, je te propose de partir à la visite du Delta du Mékong, et découvrir en même temps mon ressenti, mes conseils et mes bons plans dans cette région.

Comment se rendre dans le Delta du Mékong ?

Depuis Hô-Chi-Minh Ville, les bus pour se rendre dans les grandes villes du Delta du Mékong sont fréquents. On peut facilement partir à toute heure de la journée ! Personnellement, j’ai opté pour les bus de la compagnie Futa : on les reconnaît à leur couleur orange. Les bus sont confortables, propres et particulièrement ponctuels !

J’ai pris la compagnie Futa pour me rendre d’Hô-Chi-Minh Ville à Can Thô : j’étais dans un bus « limousine » (un bus de nuit), et l’aller simple m’a coûté 165 000 VND (6,90 €).
Pour me déplacer dans le Delta du Mékong, j’ai aussi choisi de prendre la compagnie Futa. De Can Thô à Chaû Dôc , cela m’a coûté 120 000 VND (5,02 €). J’étais cette fois-ci dans un bus classique, mais avec des sièges larges, confortables et même une assise réglable pour les pieds ! Les stations Futa sont souvent excentrées des villes, mais des navettes emmènent gratuitement jusqu’au centre, et parfois même jusqu’à l’hôtel. Bon à savoir !

Enfin, de Chaû Dôc à My Tho, j’ai encore opté pour Futa, avec un ticket à 175 000 VND (7,32 €), encore une fois en bus « limousine ».

De manière générale, se déplacer dans le Delta du Mékong est très facile : les villes sont accessibles et les compagnies de bus sont nombreuses. Tu n’auras donc aucun problème à te déplacer.

nature delta du mékong

Can Thô : ma première étape dans le Delta du Mékong

La ville de Can Thô, située à 3h de route d’Hô-Chi-Minh Ville. Selon moi, c’est une belle étape pour commencer sa visite du Delta du Mékong. Can Thô est connue pour son fameux marché flottant, qui se déroule tous les jours dès 5h du matin. C’est pour ça que j’avais décidé d’y faire ma première étape. En effet, je voulais à tout prix découvrir les marchés flottants et leur effervescence.

Le marché flottant de Cai Rang

Le marché flottant de Cai Rang est parmi les plus connus du Delta du Mékong. Et pour cause, il se tient dans l’une des plus grandes villes de la région, Can Thô. Après un réveil matinal à 5 heures, direction le marché flottant dès 5h30. Celui-ci est situé à environ 35 minutes de bateau de mon homestay, donc on commence tranquillement. Avec un réveil aussi matinal, le thé et le café ainsi que des fruits sont servis directement sur le bateau. Et ce n’est pas de refus !

femme delta du mékong vietnam

Après une petite balade dans les canaux, on arrive enfin sur le fleuve principal. Et on aperçoit déjà au loin les premiers bateaux remplis de fruits et de légumes du marché flottant. Ça grouille dans tous les sens, les bateaux se croisent, certains s’arrêtent pour petit-déjeuner. Honnêtement, il y a de l’ambiance !
D’ailleurs, si tu veux prendre le petit-déjeuner au marché flottant de Cai Rang, prépare-toi à manger de la soupe au porc. C’est le petit-déjeuner classique du Delta du Mékong ! Ce n’est pas mauvais, même si personnellement, je n’étais pas vraiment préparée à manger ça à 6h du matin.

J’ai vraiment beaucoup aimé visiter le marché flottant de Cai Rang. Apparemment, la tradition des marchés flottants se perd dans le Delta du Mékong. C’était donc vraiment cool de pouvoir en découvrir un et d’assister à son effervescence. Je ne peux que te conseiller d’y aller ! Pour la visite du marché flottant et du marché terrestre avec petit déjeuner inclus, j’ai payé 15 $USD (14,87 €) directement auprès du gérant de mon homestay.

fruits marché flottant vietnam
bateaux can thô vietnam

Le marché terrestre de Cai Rang

Le marché terrestre est, comparativement au marché flottant, bien moins touristique ! Tu y croiseras à coup sûr plus de vietnamiens que de touristes occidentaux. Par ailleurs, le marché terrestre est un marché où l’on trouve de tout, alors que le marché flottant s’apparente davantage à un marché de fruits et légumes où l’on achète en gros.
Attention cependant aux âmes sensibles : les étals de charcuterie et poissonnerie sont très explicites. Il ne vaut mieux pas avoir peur du sang ou des os. Je pense que c’est à savoir avant de s’y rendre !

Personnellement, j’ai adoré découvrir le marché terrestre. Je n’avais pas du tout l’impression d’être dans un endroit touristique (bien qu’il le soit forcément un peu, vu que quelques autres touristes comme moi y étaient). Le marché s’étend sur plusieurs rues, et permet de découvrir l’éventail de produits proposés sur un marché typique du Delta du Mékong. Point en plus : c’est ici que notre hôte est venu faire ses courses pour le repas du soir !

marché terrestre can thô
femmes marché terreste can thô vietnam

Les canaux du delta du Mékong

La plupart des homestays, auberges de jeunesse et hôtels proposeront des vélos en libre-service. Je te suggère d’en profiter et de te balader le long des canaux du Mékong ! En plus de constituer une balade sympa, c’est l’occasion de sortir un petit peu de la ville (si ton hôtel/hostel y est situé) et de découvrir les villages alentours.
On y découvre des petites rues, pas mal de ponts et d’innombrables canaux. De quoi se balader pendant des heures, et à moindre coût ! Personnellement, je me suis baladée le long de ces canaux quand j’étais à Can Thô, puis à My Tho. C’est une bonne occasion de découvrir les petits villages et d’observer la vie qui se déroule au bord du Delta du Mékong.

canaux delta du mékong
my travel project delta du mékong vietnam

Chaû Dôc, à la frontière avec le Cambodge

La ville de Chaû Doc

La ville de Chaû Dôc est une ville de 160 000 habitants, située à la frontière avec le Cambodge. On y trouve même la zone frontalière, dans laquelle les touristes ne peuvent se rendre. Il vaut donc mieux faire attention aux panneaux !
Mise à part ça, c’est une ville vietnamienne typique : son marché, ses rues avec ses étals, ses centaines de scooters.

Par contre, j’ai été assez surprise de me rendre compte qu’il n’y avait aucuns touristes… Je ne sais pas si cela était du au COVID ou non, mais Chaû Dôc et sa région n’ont pas l’air d’être très touristiques. En tout et pour tout, j’ai croisé deux autres touristes occidentaux pendant mon séjour là-bas ! Autant te dire que les vietnamiens nous regardaient souvent avec des yeux ébahis, comme s’ils se demandaient ce que l’on faisait là.

rivière bassac chau doc vietnam

Pendant ton passage à Chaû Dôc, je te conseille de te balader le long de la rivière Bassac. Une petite promenade y est aménagée, avec des bancs et même quelques équipements sportifs ! Au bout de la balade, tu auras même l’occasion de tomber sur le marché de Chaû Dôc : immersion garantie.
Mis à part cela, l’intérêt de Chaû Dôc réside dans ses alentours. Je te conseille donc de louer un scooter pour pouvoir t’aventurer dans les environs et découvrir des coins vraiment sympas !

La montagne Sam

À seulement 7 kilomètres de Chaû Dôc, la montagne Sam est immanquable. Il s’agit du seul relief des environs parmi toutes les rizières ! La montagne Sam est assez réputée pour ses nombreux temples, disséminés un peu partout autour. Il est bien sûr possible de les visiter.

Pourtant, selon moi, l’intérêt de la montagne Sam réside dans les points de vue incroyables qu’elle peut offrir sur la région. Et pour cause : je suis montée en scooter jusqu’au Victoria Nui Sam Lodge, un hôte de luxe située directement sur la montagne. Moyennant le prix d’un café (un peu plus cher qu’un café moyen au Vietnam), j’ai pu profiter d’une vue imprenable sur les rizières. Je ne peux que te conseiller de venir boire un verre dans cet hôtel pour profiter du panorama !

vue victoria nui sam lodge chau doc
vue victoria nui sam lodge vietnam

Les rizières des environs de Chaû Dôc

En parlant de points de vue sur les rizières, c’est l’occasion d’aller les voir de plus près et de profiter des couleurs vertes qu’elles offrent au moment de la saison des pluies. Pour t’y balader, je te conseille le scooter ou le vélo, et pense à télécharger un carte hors-connexion de la région sur Google Maps ou sur Maps.me.
Pendant la mousson, les rizières sont particulièrement vertes, et il n’est pas rare de voir des vietnamiens y travailler. Attention cependant dans les rizières et les petits villages : depuis le COVID, les touristes n’ont pas franchement été nombreux. Tu pourrais donc avoir certains regards de surprise ou d’incompréhension. C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé : en croisant un vietnamien assez âgé, celui-ci nous a fait signe de nous en aller. En effet, on a vite compris qu’ils avaient encore peur du COVID, et à raison. Je te conseille fortement de respecter et de ne pas outrepasser tes droits si tu te balades dans les rizières.

rizières chau doc vietnam
route principale environs de chau doc vietnam

La forêt de mangroves de Tra Su

Dans la région de Chaû Dôc, la forêt de mangroves de Tra Su est une belle visite à faire ! S’il ne s’agit que d’une forêt artificielle, c’est aujourd’hui un bel endroit de conservation de la nature dans le Delta du Mékong, et aussi l’habitat de nombreuses espèces d’oiseaux.
Pour se rendre à la forêt de Tra Su, deux solutions existent : soit en taxi depuis Chaû Dôc, soit en scooter. Si tu optes pour la deuxième option, je te suggère fortement de passer par la route principale et pas par les rizières, comme j’ai voulu le faire. En effet, les chemins sont parfois peu praticables, et on se perd vite ! Compte environ 1h de trajet depuis le centre de Chaû Dôc.

canaux forêt de tra su chau doc vietnam

Une fois sur place, il faut compter 100 000 VND (4,18 €) l’entrée par personne. Il est ensuite possible de payer pour différentes activités sur le site : par exemple, un tour d’une demi-heure en bateau à rames, ou encore un tour en bateau à moteur. Ces deux activités coûtent chacune 50 000 VND (2,09 €) par personne.
Je te conseillerais vraiment de faire le tour en bateau à rames, qui permet de découvrir différents canaux dans la forêt de mangroves et de se retrouver au plus proche de la nature. C’est également un bon moyen pour observer les oiseaux de plus près !

Mis à part ces deux activités, de nombreuses passerelles en bambou sont accessibles, et même une tour d’observation qui permet de découvrir l’immensité de la région. Cependant, même si j’y suis allée à une période particulièrement calme pour le tourisme au Vietnam, on sent que cet endroit devait être fortement fréquenté avant la pandémie. En outre, on retrouve bon nombre de restaurants, de boutiques souvenirs, de chemins et passerelles payants et aménagés pour prendre des photos.
Je suis contente d’avoir découvert cet endroit qui selon moi, vaut le coup pour découvrir sa nature. Néanmoins, je pense que le fait d’y avoir été sans presque personne a été un facteur avantageux.

canaux mangrove forêt de tra su vietnam
vue montagne sam foret de tra su

Mes bonnes adresses dans le Delta du Mékong

Can Thô

Boutique Lodge Can Tho Homestay, XPF7+Q74, Nhơn Nghĩa, Phong Điền, Cần Thơ. Ce homestay est une vraie pépite ! Le propriétaire est particulièrement accueillant, et propose différentes excursions à Can Thô et aux alentours. Les chambres sont spacieuses, et c’est un homestay très familial avec seulement quelques chambres. Je ne peux que recommander !
Réserve dès maintenant en cliquant ici !

Chaû Dôc

Victoria Nui Sam Lodge, Vinh Dong 1 Nui Sam Ward, Châu Đốc. Bien que les chambres de cet hôtel soient complètement hors de mon budget, boire un verre au bar de l’hôtel est un bon plan pour profiter de la vue imprenable sur la région de Chau Doc ! C’est une belle occasion d’admirer les rizières et les montagnes, ou encore le Cambodge qui se trouve à seulement quelques kilomètres.

Dong Bao Hôtel, 21 Phan Văn Vàng, Châu Phú B, Châu Đốc. Cet hôtel situé en plein centre de Chau Doc est simple, mais propre et bien placé. Les gérants ne parlent pas anglais mais font tout leur possible pour communiquer et s’assurer que l’on se sente bien et qu’ils répondent à nos questions, ce qui est très agréable !
Réserve dès maintenant en cliquant ici !

Victoria Chaû Dôc Hôtel, 1 Lê Lợi, Street, Châu Đốc. De la même chaîne que l’hôtel Victoria Nui Sam, il s’agit d’un autre bel endroit pour prendre un verre et profiter de la vue sur la rivière Bassac. Bien sûr, que ce soit pour prendre un café ou un cocktail, les prix seront plus élevés qu’ailleurs. Cependant, la vue est très sympa et vaut la peine.

My Tho

Quoc Phuong Riverside Homestay, 293, Group 17, Phu Xuan Hamlet, Phu Tuc, Chau Thanh, Ben Tre. Ce homestay situé sur un des bords des canaux du Mékong est très tranquille, avec des bungalows bien équipés et une piscine. Parfait pour se relaxer et se reposer. Par contre, mieux vaut réserver et gérer ses excursions et activités par soi-même.
Réserve dès maintenant en cliquant ici !

my travel project chau doc delta du mékong

La région du Delta du Mékong est une belle découverte pour moi en Asie, avec des coins plus reculés et magnifiques. Je te conseille vraiment de passer par là pendant ton prochain voyage au Vietnam !

Laisser un commentaire

Suis tout mon voyage en Asie sur Instagram !
This is default text for notification bar